PolitiqueSociété

Sud-kivu/ conflit à Minembwe : Amka Congo soutient l’analyse du journaliste Dieudonné BUHENDWA et l’ajoute (communiqué)

Le Collectif des mouvements citoyens AmkaCongo, a dans un communiqué rendu public ce vendredi 15 novembre 2019 apporté son soutien à l’analyse du journaliste Dieudonné BUHENDWA de info RDC sur la situation sécuritaire qui prévaut dans les hauts plateaux de Minembwe dans le territoire de Fizi et Itombwe dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

« Le Collectif AmkaCongo,qui réunit en son sein plusieurs Mouvements citoyens et organisations de la Société civile et qui travaille sur la lutte contre les antivaleurs, telle que la corruption, sur l’éthique professionnelle et la défense des intérêts sociaux, vient d’exploiter minutieusement un article posté en ligne sur le site : www.infordc.com du Journaliste Dieudonné BUHENDWA et le remercie pour cette analyse contextuelle aussi bien succincte que pertinente de la situation à Minembwe »
Dans ce communiqué signé par la cellule de communication de cette structure citoyenne, on note qu’il est important que l’opinion tant nationale qu’internationale sache les dessous des cartes de la guerre en préparation dans cette partie de la province du Sud-Kivu et les efforts fournis par les jeunes de la communauté Banyamulenge pour empêcher cette situation.

Elle fustige le comportement des certaines personnalités qui se réclament être des vrais notables au détriment de ces jeunes.
« En effet, dans le souci de joindre l’analyse développée dans cet article aux faits sur terrain, le Collectif Amka Congo informe l’opinion tant nationale qu’internationale que les dessous des cartes de la guerre en préparation à Minembwe doivent être connus et les efforts des jeunes compatriotes de la communauté Banyamulenge récompensés, en dehors des personnalités qui, sans en avoir le mérite et l’honneur, se réclament être de vrais notables, pourtant alignés derrière cette dérive sécuritaire dont sont victimes les diverses communautés vivant dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira. »
Le Collectif Amka Congo en profite pour mettre en garde toutes les personnes mal intentionnées qui s’adonnent à des pratiques hégémoniques qui cachent des projets criminels et sanguinaires à prévenir et à décourager de toute urgence.
Cette alerte tient aux informations concordantes à sa possession faisant état d’une divergence des vues au sein de la communauté Banyamulenge quand aux événements en cours à Minembwe, tels que mentionnés dans l’article sus évoqué :
L’interview de l’Ex Vice Ministre de l’agriculture sur Top Congo FM en date du 20 Octobre 2019 ;
La Réunion tenue à Bruxelles en date du 09 Novembre 2019 qui avait accouché d’une sourie, sur fond des divergences entre les jeunes patriotes Banyamulenge et le groupe ayant trait à leurs pseudos Notables ;

La rencontre, pourtant encourageante, entre la mutualité conduite par le nouveau comité désormais composé et coiffé par des jeunes leaders Banyamulenge auprès du Gouverneur de la province du Sud-Kivu en date du 13 Novembre 2019 qui avait été diabolisée par les proches desdits pseudos notables ;

La délégation intercommunautaire qui pourtant envoyée par l’Autorité Provinciale du Sud Kivu pour identifier les causes des conflits et sensibiliser les communautés à la cohabitation pacifique en date du 30 Septembre 2019, avait été diabolisée sur terrain par les partisans manipulés les mêmes pseudos notables.

Cela étant, le Collectif Amka Congo estime que le plan machiavélique et de déstabilisation en préparation, lequel consiste à saboter les efforts nationaux et internationaux sur la paix et le développement, doit cesser et que des sanctions sévères et pédagogiques doivent être appliquées contre toute personne impliquée dans les conflits, la division et la haine à Minembwe.

Le Collectif Amka Congo sollicite des communautés vivant dans la zone, la mise sur pied d’un mécanisme d’intégration et de cohésion socio-économique et politique pour une paix durable et un développement harmonieux de leur zone.

Il demande au Gouvernement Congolais et à la communauté tant nationale qu’internationale de suivre de prêt cette situation et d’octroyer une aide humanitaire conséquente aux personnes déplacées internes victimes de cette barbarie et regroupés à Muranvya, Kamombo, Mikenge et Minembwe Centre, y compris ceux qui se retrouvent déjà éparpillés dans des familles sur place, afin de développer des projets intégrateurs qui visent à lutter contre la pauvreté.

AmkaCongo encourage et soutient les efforts du Gouvernement, tant national et provincial, visant à organiser un dialogue inclusif, ouvert, franc et sincère, afin de mettre sur pied une véritable Commission vérité et réconciliation.

Rappelons que dans son article d’analyse, le journaliste d’ info RDC Dieudonné BUHENDWA avait montré la nécessité du changement d’interlocuteurs dans cette par le gouvernement en associant sa génération montante dans le but d’avoir sa contribution au rétablissement de la paix dans cette partie de la république démocratique du Congo.

Jules Ninda

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer