sécuritéSociété

Goma: la société civile décrète 5 min de silence chaque jour pendant une semaine pour imploreer la paix

La population de Goma est appelée à observer Cinq minutes de silence chaque jour à partir de ce lundi 20 au dimanche 26 juin 2022 de 12H00 à 12H 5′. L’objectif de ce moment de silence est de prier pour le retour de la paix dans la province du Nord-Kivu. Cet appel est de la société civile forces vives Coordination urbaine de Goma.

Dans un communiqué rendu public le samedi 18 juin à Goma devant la presse par son président Mario Ngavo, la société civile forces vives demande à la population de passer un moment de total arrêt de toutes les activités afin de prier pour la paix en province du Nord-Kivu.

A en croire ce communiqué, chacun observera ce moment de silence à l’endroit où il se trouvera que ça soit à la maison, sur la route, à pied, sur la moto, dans un transport en commun, dans la voiture, au marché tout comme au bureau, à l’école, hôpital et partout ailleurs.

 » Nous demandons à chacun de s’arrêter dès qu’il est 12 heures et de s’adresser à son Dieu pour le retour de la paix chez nous. A la fin de ce cinq minutes de prière, chacun devra brandir un mouchoir blanc en signe d’espoir pour le retour de la paix et en suite poursuivre ses activités  », indique ce communiqué qui précise également que des prières spéciales seront dites le dimanche 27 juin dans les différentes églises de la ville.

 » Cette action permetra l’Union aux habitants de Nyiragongo et Rutshuru qui subissent directement les conséquences des ces affrontements et ainsi soutenir les vaillants militaires congolais engagés au front pour défendre la patrie  », a fait savoir Mario Ngavho Kambale président de cette structure citoyenne qui demande aux autorités de donner l’identité du vaillant militaire tué le vendredi passé au Rwanda. Il propose qu’il soit dignement enterré le 30 juin 2022, le jour de la commémoration du 62e anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo.

Richard Mashauri Nkalirwa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer