Santé

Tshopo : Les infirmiers en congrès provincial

L’Union Nationale des Infirmiers et Infirmières du Congo(UNIIC), fédération de la Tshopo a lancé les travaux du congrès provincial ce lundi 29 août 2022 en la grande salle de la cathédrale Notre-Dame du très Saint Rosaire de Kisangani.

Ces assises de quatre jours sont organisées sous le thème :  » l’infirmier et le syndicalisme. Quelle appréhension  »?

Au cours de ces travaux, les syndiqués et les infirmiers venus de tous les coins de la province de la Tshopo en général et les infirmiers de la ville de Kisangani en particulier, vont bénéficier des enseignements syndicaux et professionnels dans le domaine de la santé.

Selon Jean-Marie MUSAMBAY, secrétaire exécutif provincial de l’UNIIC, tous les hommes sont nés libres et égaux, en dignité avec accès à tous les droits et libertés sans distinction aucune ni discrimination.

« Tous les hommes ont droit à la vie, à la liberté et à la sécurité » a-t-il dit.

Il a, par ailleurs, exprimé son regret de voir que beaucoup d’infirmiers n’ont pas de salaire.

« Nul ne sera tenu à l’esclavage ou à la servitude de la manière ou les professionnels infirmiers travaille sans primés et moin de salaire », a t-il renchérit.

Pour sa part, le directeur de cabinet du ministre ministre provincial de la santé, Joseph Tokolombi, a demandé aux infirmières et infirmiers à se soutenir mutuellement afin de revendiquer leurs droits.

Il a invité les personnels de santé à la sensibilisation et l’éducation de la population infirmière à l’appropriation.

Il sied de signaler que la clôture de ces travaux du congrès provincial d’Union Nationale des infirmières et infirmiers est prévue le jeudi 01 septembre 2022.

Célestin Abedi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer