Société

Uvira: Moïse Nyarugabo échange avec les enseignants de la province éducationnelle du Sud-kivu 2

Les syndicats des enseignants œuvrant dans la Province Éducationnelle du Sud-Kivu 2 n’a pas fait l’objet du cadet des soucis du Député national Moïse Nyarugabo en vacances parlementaires dans sa circonscription électorale d’Uvira.

Depuis sa tournée dans les différents coins et recoins d’Uvira, l’épineuse question de l’éducation des enfants et le traitement des enseignants se fait sentir. Voilà ce qui a justifié l’audience qu’il a accordé aux différents syndicats des enseignants dans la province éducationnelle du Sud-kivu 2 qui reprend les villes d’Uvira et Baraka ainsi que les territoires d’Uvira et Fizi.

 

Pendant leurs échanges, les syndicalistes des enseignants ont clairement exprimé leur sentiment d’avoir encouragé la gratuité de l’enseignement prôné par le Chef de l’État mais ont été désillusionnés par cette dernière car tout laisse croire qu’elle a été conçue pour sacrifier le pauvre enseignant.

 

À l’instar de leurs collègues de la République Démocratique du Congo, les enseignants de la province éducationnelle Sud-Kivu 2 sont victimes de plusieurs maux qui ne facilitent pas le bon exercice de leur profession.

 

La problématique des zones salariales, des enseignants N.U, NP et celle des enseignants omis sans motif sur les listings de paie ou ceux dont les noms ont été mal transcris ne joue pas en faveur de l’administration de la bonne éducation des élèves d’Uvira.

 

L’élu d’Uvira a réitéré son souci de canaliser, une fois de plus toutes ces revendications des enseignants de cette contrée de la République Démocratique du Congo, gage d’une rentrée scolaire apaisée dans la Province Éducationnelle du Sud-Kivu 2 à en croire la délégation syndicale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer