EconomieEnvironnement

Nord-Kivu : Amka Congo appelle le gouvernement à s’impliquer pour la sécurité des Eco-gardes

Suite à une inquiétude grandissante sur l’extermination dont sont victimes les personnes qui se chargent de la protection de la biodiversité dans le parc national de Virunga, le collectif des mouvements citoyens Amka Congo sollicite l’implication totale du gouvernement dans la sécurisation des acteurs impliqués dans la protection de l’environnement.

Tout en transmettant ses condoléances les plus attristées aux familles biologiques et même professionnelles de ces derniers, le Collectif des mouvements citoyens Amka-Congo, salut la bravoure et la détermination dont ils ont fait montre lors des différentes missions visant la conservation et la protection de la nature.

Rémy Kasindi, membre de ce collectif aux victimes : « Ceux qui vous tuent sont des laches. Ils s’attaquent à toute dignité, une culture, un environnement, le tourisme et nos familles. Vous méritez notre attention, le monde doit comprendre ce que traverse la zone, il s’agit d’un terrorisme physique, morale, psychologique et économique que nous subissons. Sauvons le Parc National de Virunga».

La disparition de plus de 200 Eco-gardes dans quelques mois en RDC s’ajoute à ce que ce collectif qualifie d’abattoir humain qui se rallie à la situation en Ituri et à Beni.

« Nous recommandons une prise de conscience et une protection des protecteurs de l’environnement, nos frères et compatriotes. La communauté nationale et internationale voulaient bien comprendre, pourquoi nos compatriotes sont tués dans l’exercice de leurs métiers et les mesures qui sont prises pour mettre à cette cabale. Pour nous, il
Ne s’agit pas d’une affaire en Occident pour que le monde se mobilise et dise, plus jamais ça. Les congolais doivent s’unir et la communauté internationale devait mettre sur pied un fond mondial de protection et de défense des protecteurs de l’environnement » Conclut Rémy Kasindi.

Dieudonné BUHENDWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer