Société

Lomamie: délocalisation du service de santé publique, qui dit vrai entre les  recteurs d’UNIKAB, UMD et UOM?

Véritables polémiques autour de la délocalisation de la santé publique dans les universités de Kabinda et Mwene-ditu vers l’Université officielle de Mbuji-Mayi. Les violons sont loin de s’accorder entre les 3 Recteurs de ces institutions d’enseignement supérieur et universitaire des provinces de Lomami et du Kasaï-Oriental au centre de la RDC.

Les recteurs de deux principales universités de Lomami à savoir Kabinda et Mwene-ditu, signent et persistent que les étudiants de la santé publique ne sont pas concernés par la délocalisation vers l’UOM. Pour le P.O et recteur de l’UNIKAB, les contacts téléphoniques pris avec le Directeur de cabinet du ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo prouvent que la faculté de santé publique n’est pas fermée à l’UNIKAB. Le Recteur Kiliula Ntambue fustige et parle des intox et infox qui circulent sur les médias traditionnels et réseaux sociaux depuis le début de cette semaine.

Mêmes argumentaires avancés par le Professeur et recteur de l’UMD, Tshibangu Muamba Innocent qui a par ailleurs dévoilé certaines innovations qui vont vivre dans le courant déjà de cette année académique 2021-2022.

Le Recteur Kiluila appelle au calme les étudiants de la santé publique et précise que les inscriptions sont en cours à l’université de Kabinda et les démarches pour rendre cet alma mater plus viable et d’assurance qualité sont entreprises sans oublier des partenariats avec les organismes internationaux.

Pour un responsable du Coprom Lomamie contacté ce mercredi 19 janvier 2022 par Radio Veritas Kabinda, la santé publique n’a jamais été une faculté de Médecine mais plutôt une une école de santé.

Patient Ngoyi depuis Lomami

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer