sécuritéSociété

Beni: un présumé combattant ADF remis à la justice militaire par des miliciens Maimai

Des miliciens maimai de l’Union des patriotes pour la libération du Congo UPLC ont arrêté mardi 24 septembre 2019 un présumé combattant d’ADF et l’ont remis à la justice militaire de la république démocratique du Congo.

Il s’agit de Monsieur KASEREKA qui serait un agent des renseignements de cette rébellion ougandaise présente sur le sol congolais, qui s’est infiltré dans le quartier général de ces miliciens à kalunguta dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.
Selon le chef de ces miliciens Kambale Mayani qui nous a livré cette information, ce dernier serait venu pour une mission d’espionnage dans leur camp lundi 23 septembre 2019.

L’homme se faisait passer pour un détraqué mental, mais curieusement une importante somme d’argent a été retrouvée dans sa poche.
Il a été ainsi remis dans les mains de la justice militaire ce mardi a précisé notre source.

Milan Kayenga depuis Beni.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer