Société

Bukavu : après une journée sous tension, les deux jeunes pétitionnaires contre Bahati Lukwebo relaxés

Alfani Bawili et Augustin Ntaitunda deux des jeunes initiateurs de la pétition contre le président du sénat de la république démocratique du Congo Bahati Lukwebo ont été relaxés l’après midi de ce mercredi 05 janvier 2022 après quatre jours passés au cachot du parquet du Sud-Kivu. Leur libération est intervenue après une journée sous tension dans la ville de Bukavu.

D’une part ce sont les étudiants des différentes institutions supérieures et universitaires qui ont barricadé la route nationale n°2 et d’autres part les jeunes qui ont répondu présent au sit-in organisé par le conseil urbain de la jeunesse de Bukavu CUJ au palais de la justice à labote en commune d’Ibanda. Selon le collectif d’avocats de ces deux jeunes pro-démocratie aucune charge n’a été retenu contre eux.

Pour l’ingénieur Delphin Murhabazi du mouvement citoyen réveil des indignés, la libération de ces deux jeunes est un pas vers l’État de droit. Il a remercié tous ceux-là qui se sont impliqués pour leur libération. « Je remercie tout le monde qui s’est impliqué dans ce dossier pour que la démocratie triomphe. Notre lutte doit continuer et la pétition doit continuer à circuler » a indiqué Delphin Murhabazi.

Pour rappel, Alfani Bawili et Augustin Ntaitunda ont été arrêtés dimanche 02 janvier 2022, l’un à la sortie de l’église et l’autre au sortir de l’émission micro cosmos de radio Star Bukavu. Ils étaient poursuivis d’imputation dommageable, association des malfaiteurs et incitation à la désobéissance civile.

Dieudonné BUHENDWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer