Société

Bukavu/sécurité : au cours d’une opération, la police met la main sur 112 présumés bandits

La police nationale congolaise du Sud-Kivu a arrêté au total 112 personnes présumés bandits auteurs de l’insécurité dans la ville de Bukavu cours d’une opération menée la nuit du jeudi à ce vendredi 14 janvier 2022. Parmi eux 89 hommes y compris 3 mineurs et 23 femmes.

Ils ont été présentés au gouverneur ad intérim du Sud-Kivu Théophile Kiluwe par le commissaire provincial de la PNC ad intérim Kongolo Kambale Christian au commissariat provincial à labote en commune d’Ibanda devant la presse et le président du conseil urbain de la jeunesse de Bukavu Espoir Biteza. Certains de ces présumés bandits ont été attrapés avec des chanvres, des boissons fortement alcoolisées et des tenues militaires.

 

Le gouverneur ai du Sud-Kivu qui s’est réjoui du travail abattu par la police, l’a instruit de commencer les auditions au cas par cas afin de relâcher certains dont les faits sont bennais et remettre les autres à la disposition des instances judiciaires compétentes.

De son côté Espoir Biteza président du conseil urbain de la jeunesse de Bukavu s’est dit satisfait de ce travail abattu par la PNC sous la houlette du commissaire provincial ad interim qui a répondu au plaidoyer récemment mené par sa structure et d’autres jeunes.

Soulignons que depuis plusieurs semaines déjà il s’observe une réduction sensible des cas d’insécurités dans la ville de Bukavu suite à l’implication du commissaire provincial ad interim Kongolo Kambale Christian. L’accalmie qui a régnée lors des festivités de fin d’année et de nouvel an 2022 en est l’exemple.

Dieudonné BUHENDWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer