Société

Bukavu : Vers une saison pluvieuse qui pourra emporter toute la colline de l’I.T.F.M

L’Institut Technique Fundi Maendeleo, ITFM/Bukavu cours le grand danger d’être emporté par les érosions en cette nouvelle saison des pluies à Bukavu dans la province du Sud-Kivu.

À ces jours, les bâtiments de cette prestigieuse école à vocation technique sont à une distance approximative de 20 mètres d’une grande érosion qui la menace.

Il suffit qu’il pleuve abondamment pendant cette période pour voir cette école de la congrégation des frères de la charité se retrouver sur les habitations surplombant la route lycée Wima.

Visiblement, cette situation expose non seulement l’ITFM, mais aussi les habitants de l’avenue Kahuzi qui risquent beaucoup, en cas d’une éventuelle érosion. Et alors, ce sera une catastrophe dans la ville.

Les dirigeants de cette institution n’ont plus le courage de s’exprimer sur ce dossier car, affirment avoir fait des alertes ça et là, mais classées sans suite que ce soit au niveau provincial qu’au niveau national.

Déjà, l’atelier de menuiserie et une cabine d’électricité sont quasi inexistant. Il suffit qu’il pleuve pour que ces deux bâtiments se retrouvent sur les maisons des habitants de Kahuzi.

Construite en mai 1952, cette école est réputée être la première en province du Sud-Kivu a avoir organisé des sections techniques, notamment la mécanique machines et outils, l’électricité, la menuiserie,…

Il faut noter que la ville de Bukavu enregistre souvent des catastrophes naturelles pendant la période pluvieuse suite aux constructions anarchiques.

Mieux vaut prévenir que guérir dit-on.

Paulin AGANZE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer