Politique

Communiqué du collectif Amka Congo sur les rapports dits Fiston Bulambo et Homer Bulakali

Le Sud Kivu, une Province victime des chiffres qui parlent, Mystère : Rapports des commissions Fiston Bulambo et Homer Bulakali.

Les Mouvements Citoyens OBAPG/RDC, Il est Temps, Telema, Ca Suffit, Lucha RDC Afrique et plusieurs organisations des jeunes, tous réunis au sein du collectif Amka Congo ont en date du 24 Décembre 2019, manifesté leurs regrets de constater que la session budgétaire prenait fin ce Lundi 30 Décembre sans que le rapport des commissions parlementaires présidées par les députés Fiston Bulambo sur la gestion administrative et financière de la province du Sud-Kivu pendant le gouvernement provincial sortant ne soit débattu au sein de l’hémicycle provincial, y compris celui du député Homer Bulakali concernant la division et l’inspection Provinciale de la Santé.

Le Collectif des mouvements Citoyens Amka Congo déplore la légèreté manifeste par laquelle ces sujets d’une importance générale ont été traités, gérés et gelés pendant plusieurs mois par les membres de deux commissions instituées, alors que la population du Sud Kivu s’attendait aux résultats finales qui devaient contribuer à l’amélioration de la gouvernance avec des propositions allant à des sanctions sévères et pédagogiques. Nous rappelons que le travaille attribué aux dites commissions, étaient orientés vers les questions liées aux subventions reçues par la division et l’inspection Provinciale de la santé, ainsi que la gestion rationnelle de la province du Sud Kivu par le Gouvernement provincial précédent. Il s’agit donc, d’une injure contre la population Congolaise, une première sortie, premier gâchis et premier échec aux yeux de toute la communauté congolaise et des partenaires au développement.

Quid des fonds décaissés par la province dans le compte du trésor public pour le fonctionnement de ces deux commissions ? Le Sud Kivu ne doit pas être transformé en une boutique des individus au service de leurs ventres.

Le Collectif des mouvements citoyens Amka Congo condamne les jeux de théâtre, et les contradictions dont les membres de la commission ont fait montre pendant la plénière de ce 30 Décembre 2019 lors des débats et s’insurge à fond contre cette manière d’agir et de faire. Il informe à la population du Sud Kivu, que ces rapports n’ont pas été signés par les membres des deux commissions, élément qui prouve un manque de transparence dans la rédaction des dits rapports.

Le Collectif annonce qu’une commission d’enquêtes et contrôle citoyenne dénommée « Eventrer le Boa » à été mise sur pied et continue à travailler sur ce rapport qu’elle mettra à la disposition de la population et des cours et tribunaux pour savoir qui a fait quoi dans cette province.

Le collectif se dit être prêt d’affronter la vérité sans entrave aucune et demande à toute la population du Sud Kivu épris du changement et de la gestion orthodoxe de la chose publique de l’accompagner dans cette noble mission citoyenne. Les élus jadis impliqués dans cette commission sont connus et doivent savoir que le peuple ne plus naïf.

NB : Chers concitoyens, sachez que le changement c’est maintenant avec toi et moi.

Meilleurs vœux et bonne fêtes à tous.

Fait à Bukavu, le 31/12/2019

Pour les mouvements citoyens du Collectif Amka Congo

Cellule de communication

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer