JusticeSociété

Goma : le maire policier indexé dans la spoliation du marché public de Kituku

Le Mouvement Nationale Congolais et Génération positive ont dénoncé la tentative de la spoliation du marché de Kituku se trouvant au Sud-Ouest de la ville de Goma.

Dans une déclaration commune faite ce jeudi 23 juin à Goma, les leaders de ces deux mouvements pro-democratie pointent du doigt accusateur le maire policier de la ville de Goma le commissaire supérieur principal Kabeya Makosa François d’être à la base de cette manœuvre et qui, selon eux, serait en complicité avec le conservateur des titres immobiliers de la circonscription foncière Goma.

Pour monsieur Éric Bwanapuwa et Jimmy Nzialy Lumangabo, ce plan machiavélique contre la population de Goma ne doit pas rester impuni.

 » Nous condamnons et dénonçons le fait que malgré l’instruction ferme du gouverneur de province en faveur de la protection de ce bien public, le maire de la ville a délibérément boycotté l’instruction de son chef hiérarchique par sa lettre adressée au conservateur des titres immobiliers de la circonscription foncière de Goma demandant à ce dernier toute affaire cessante, d’établir un nouveau certificat du marché public de Kituku, alors qu’il est conscient que ce nouveau certificat va réduire le mesurage du fond dont question, afin qu’ils se partagent avec son complice le surplus du terrain non repris le nouveau croquis du dit marché  », ont indiqués les responsables de ces deux mouvements qui annoncent des actions de grande envergure si les autorités provinciales ne prennent pas des décisions quant à ce.

Par ailleurs, ces derniers appellent toute personne qui aurait donné son argent sur une portion de terre du marché de Kituku d’aller réclamer son argent à toute personne qui l’aurait vendu.

Richard Mashauri Nkalirwa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer