Société

Kalehe : en consortium, « Mwanamke Kesho », La Prunelle asbl, la Lucha et Kal Melanina au chevet des déplacés de Goma

Après la catastrophe liée à l’éruption du volcan Nyiragongo dans la ville de Goma et environs(Nord-Kivu) le 22 mai dernier, des déplacés venus trouver refuge dans la province du Sud-Kivu ont toujours plusieurs difficultés.
Le consortium des organisations LUCHA, « Mwanamke Kesho », La Prunelle asbl, et Kal Melanina est allé rencontrer certains de ces compatriotes présents dans la région de Kalehe au nord du Sud-Kivu.
La Société Civile de Kalehe estime à plus 77 milles déplacés de Goma dans la région.
Sur place à Kalehe-centre, Nyabibwe et à Minova, Mwanamke Kesho, La Prunelle asbl, Lucha et Kal Melanina ont apporté quelques vivres et non vivres à quelques familles démunies et dépourvues des moyens de subsistance.
Il s’agit d’un lot constitué des vivres et non vivres mobilisés à travers des dons des personnes de bonne volonté depuis plusieurs jours dans les marchés, des organisations et partout ailleurs.
Sur place, la cheffe de la délégation et Coordinatrice de « Mwanamke Kesho » a remercié les personnes qui ont voulu poser des gestes à travers ces organisations afin de soulager la souffrance de ces quelques compatriotes. Cette arrivée dans la région est aussi pour venir se rendre compte des besoins. Elle n’exclut pas un retour urgent après ce lundi pour une action « consistante ».
Elle a profité pour préciser que ce consortium qui n’a pas de moyens suffisants n’a fait que sa part, invitant les uns et les autres à plus d’actions dans la région.
« Nous sommes venus pour apporter notre aide à la hauteur de nos moyens à quelques familles prises à la volée. Nous agissons pour apporter un petit sourire à ces femmes et enfants surtout qui vivent loin de leur toit dans des conditions difficiles. Nous remercions ceux qui se mobilisent déjà depuis le drame de Nyiragongo et nous appelons les autres à agir car les besoins sont énormes. Nous avons vu ce qu’il y a ici et j’espère que nous reviendrons très bientôt pour une action consistante », dit Grâce Malaika, Cheffe de cette grande délégation du Consortium LUCHA, Mwanamke Kesho, La Prunelle asbl, et Kal Melanina.
Notons que depuis le début de cette crise humanitaire, plusieurs organisations ont fait leur part pour assister les déplacés de Goma. Le Sud-Kivu s’est mobilisé à travers personnalités et organisations.

« Mwanamke Kesho » est une organisation consacrée essentiellement à l’encadrement de la jeune fille.
La Prunelle asbl : est une organisation qui encadre les jeunes et les femmes depuis 2017.
Lucha : est un mouvement citoyen non partisan qui lutte pour la justice sociale et la dignité humaine
Kal Melanina : est une organisation d’intégration des immigrés et la promotion d’un autre modèle de coopération internationale adaptée au contexte de singularité politique et socio-culturelle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer