Société

Kinshasa : Démarrage du dialogue intercommunautaire pour la paix et la sécurité dans les hauts et moyens plateaux d’ Uvira, Fizi et Mwenga

Le gouvernement de la république démocratique du Congo a lancé ce lundi 29 mars à Kinshasa, le dialogue intercommunautaire pour la paix et la sécurité dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga.

Ceci entre dans le cadre du projet « feuille de route pour la paix dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga » initié par Interpeace.

Sous le haut patronage du président de la république, cet atelier de trois jours a été lancé par le vice-premier ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde. Il réuni les représentants de sept communautés de la zone dont les
BABUYU, BANYINDU, BARUNDI, BAVIRA, BABEMBE, BAFULIRU et les BANYAMULENGE avec les autorités nationales et provinciales et vise à trouver la solution aux problèmes qui écument cette partie de la province du Sud-Kivu.

Pour le vice-premier ministre de l’intérieur, les trois jours des travaux intenses qu’ont les participants à ces assises constituent pour eux une fenêtre d’opportunité pour engager des discussions constructives, franche, mettant au profit les énergies que les parties prenantes aux conflits ont utilisé pour s’attaquer verbalement et physiquement afin de trouver des solutions pacifiques.
« C’est ici l’occasion de rappeler aux déléguésici présents que l’heure n’est plus aux enfantements ni aux querelles. Les communautés s’affrontent sur le terrain afin d’imposer leur domination sur les autres or la voie de la violence a accentué la crise au lieu de la résoudre et personne n’ignore que faire la guerre coûte plus chère en vies humaines, en destruction, en perte de temps, en traumatisme psychologique que de se mettre ensemble et de dialoguer » a indiqué Gilbert Kankonde.

Le président du sénat Modeste Bahati lukwebo était également présent à l’ouverture de ces assises.

Notons que la clôture de ce dialogue intervient mercredi 31 mars 2021.

Dieudonné BUHENDWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer