Justice

Kinshasa/justice : Le Cardinal Ambongo s’active contre la spoliation du Grand Séminaire Jean XXIII

L’archevêque de Kinshasa, Fridolin AMBONGO a effectué une descente ce mardi 19 juillet 2022 au sein de la concession du Grand Séminaire Jean XXIII en. Commune de Ngaliema.

Accompagné du Conservateur des titres immobiliers de Ngaliema, le Cardinal AMBONGO est venu s’imprégner d’une prétendue spoliation de la concession du Grand Séminaire Jean XXIII par un certain John KAMBA. Sur place, les avocats du présumé spoliateur ont pris langue avec la délégation de l’archevêque de Kinshasa pour éclaircir la situation du dossier.

Malgré cela, l’Eglise catholique se reconnaît propriétaire de cette concession depuis plusieurs années.

 » Connaissant que nous sommes propriétaires de cette concession, nous ne pouvons pas laisser cette affaire. Aujourd’hui nous venons pour voir et poser la question d’où ils tiennent cette parcelle et qui les autorise. Nous n’allons pas partir d’ici, nous allons bloquer cette porte de fortune pour s’assurer et construire un mur pour que cette affaire s’arrête une fois pour toute  », a-t-il déclaré l’Abbé Recteur du Grand Séminaire Jean XXIII.

Après d’intenses échanges, le prélat catholique a ordonné l’érection d’un mûr pour délimiter le site.

De sa part, Maître Katako OKITO, Avocat du présumé spoliateur, juge cette action d’une entorse énorme d’empêcher son client à accéder à leur site.

 » La justice est là, elle fera son travail car on peut pas comprendre qu’un quidam atterisse dans votre terrain parce qu’on est porteur de soutane divine et vous interdire un citoyen congolais d’accéder dans sa concession. La justice va faire son travail dans peu de temps  », a-t-il dit.

Propriété de l’Archidiocèse de Kinshasa depuis l’époque coloniale, la concession du Grand Séminaire Jean XXIII est menacée de spoliation depuis l’année 2019.

Jules Ninda

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer