sécuritéSociété
A la Une

Libération des 208 détenus à la prison de Goma: Brigitte Mbayiki bourgmestre de Karisimbi appelle ses administrés à la vigilance

La libération des 208 détenus à la prison de Munzenze à Goma vendredi 31 juillet dernier, figure parmi les points majeurs à l’ordre du jour du conseil de sécurité de la commune de Karisimbi présidé par la bourgmestre Brigitte Mbayiki, ce lundi 03 août 2020.

Selon Brigitte Mbayiki Semivumbi, en tête-à-tête avec les cadres de base de sa commune, ces derniers ont soulevé la question de la libération dernièrement des détenus à la prison de Munzenze.

C’était également une occasion pour le conseil de se lancer dans les recherches pouvant aider à localiser tous ceux-là qui ont été libérés de la prison pour peut être épargner la population de tout danger.

Pour elle, la décision du chef de l’état, celle de desangorger les prisons est à féliciter, mais les habitants de Karisimbi doivent rester prudents.

Madame Mbayiki précise aussi que les services de sécurité sont bien à l’oeuvre pour faire des suivis et répertorier ces personnes pour qu’en cas de récidive on puisse arrêter les récalcitrants.

«L’etat d’esprit de la population est que tous ceux sont libérés sont tous des criminels. Mais, comme ils ont bénéficié de la grâce présidentielle nous pensons aussi qu’on a pas libérer ceux-là qui étaient condamnés à perpétuité. Nous demandons à cette population à toujours être vigilant et dénoncer tout mouvement suspects au pret des services de sécurité» a fait savoir madame le bourgmestre.

Rappelons que 208 prisonniers ont bénéficié de la grâce présidentielle et on ainsi quitté la prison de Munzenze.

Paulin AGANZE

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer