Politique
A la Une

Nord-Kivu: 8 députés de l’opposition rappelés à l’ordre par leurs collegues

Les députés provinciaux du Front commun pour le congo, FCC et Cap pour le changement CACH se désolidarisent des propos de leurs camarades sur le discours du bilan de l’an un du gouverneur de province Carly Nzanzu Kasivita.

Selon ces élus, 8 de leurs collegues ont agi en violation des textes régissant le reglement interieur de l’Assemblée provinciale.

Ils pensent en outre que les allégations de leurs collègues de l’opposition sont mensongères et n’engagent qu’eux-même.

Étant détenteur des prérogatives parlementaires et juridictionnelles, surtout en ce qui concerne les allégations de detournement de 15 millions de dollars portés contre le gouverneur Kasivita, ces 8 députés ne pouvaient pas faire des déclarations sans fondement, pensent leurs 31 collegues. Ces derniers estiment que le moyen le plus louable serait de faire recours au moyen de contrôle parlementaire prévu à l’article 155 du reglement interieur de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu.

«Nous sommes dans le regret de constater que, ces 8 collegues se sont déliberement écartés des principes parelementaires, foulant au pieds les dispositions pertinantes à la matières contenues dans les lois de la Republique et le reglement interieur de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu qui nous regit» affirment ils, dans leur déclaration lue par Paluku Ngahangondi.

Disons que peu avant, la veille, 8 députés de l’opposition se sont prononcés sur le discours du bilan du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita, un an après sa prise des fonctions.
Ces élus accusés ont par ailleurs accusé le gouverneur de detournement de 15 millions de dollars, d’où, selon eux il doit demissioner.

Paulin AGANZE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer