Politique

RDC/Exploitation illicite des minerais: Pointés du doigt le gouverneur Théo Ngwabidje et son garde du corps voulus à l’assemblée nationale

Suite aux révélations accablantes des députés nationaux sur l’exploitation illégale des minerais dans le territoire de Mwenga en province du Sud-Kivu, le président de  l’assemblée nationale Christophe Mboso Nkodia a déclaré que cette institution demandera au ministre de l’intérieur de » faire venir » le gouverneur Théo Ngwabidje et son garde du corps Didier Kapaya pour s’expliquer.

« Je pense que la commission est en train de noter, parce que nous demanderons au ministre de l’intérieur de faire venir le gouverneur et son garde du corps » a déclaré Christophe Mboso.

La plénière du 18 Novembre 2021à l’assemblée nationale a examinée le rapport de la commission parlementaire chargée d’enquêter sur l’exploitation illégal des minerais de Mwenga. Au cours de cette plénière le Crispin Mbindule, élu de Butembo au Nord-Kivu a révélé que le Colonel Didier Kapaya, chef de la sécurité de Théo Ngwabidje est l’épicentre du trafic de l’or notamment entre la RDC et Dubai.

Dans son exposé, Crispin Mbidule a paint un tableau sombre de la situation sociale de la population du territoire de Mwenga et celle de la chefferie de Kamituga dans la province malgré le fait que cette population est assise sur des gisements d’or qui aujourd’hui « ravitaillent les raffineries du Rwanda, Burundi, Kenya, Ouganda et de la Tanzanie. »

 

Tout en appuyant le rapport de ses collègues, Mbindule a regretté le fait que ce rapport n’a pas relevé le nom de ce colonel.

« Cet officier militaire, circule dans tous les pays avec la bénédiction du gouverneur pour négocier l’or de Mwenga. Il est constamment vu à Dubaï, comme un interface direct entre la Province du Sud-Kivu et les les acheteurs d’ordres Emirats Arabes Unis » a-t-il ajouté.

Des révélations en révélations

Pour cet élu de Butembo, il est clair que le colonel Didier Kapaya reçoit tout les nécessaires pour effectuer la vente de ces minerais de la part son chef qui est le gouverneur Théo Ngwabidje.

« De qui cet officier reçoit, le passeport, de qui reçoit-il les autorisations de sorties, si ce n’est que de son chef pour qui il travaille? » S’interroge-t-il.

Et d’ajouter

Le gouverneur et son vice-gouverneur vivent à couteaux tirés au sujet du Colonel Didier Kapaya qui est devenu aujourd’hui le véritable Vice-gouverneur en charge des mines de la Province du Sud-Kivu. Cet élu du peuple s’est étonné de voir que le rapport de ses collègues n’a pas fait mention de la personne délégué par les sociétés chinoises de Mwenga qui est venu corrompre les membres de la commission avec la somme de 50.000$ pour l’étouffer.

Notons que le gouverneur de la province du Sud-Kivu Théo Ngwabidje est cité dans plusieurs rapports sur l’exploitation illicite des minerais dans le territoire de Mwenga. Les députés provinciaux ont déjà également annoncé l’interpellation de l’autorité provinciale. Jusque-là, le bureau de l’Assemblée provinciale n’a jamais transmis cette interpellation.

Dieudonné BUHENDWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer