Politique

Sud-Kivu/Covid19 : Le député Mudekereza Olive cède 30% de ses émoluments pour contribuer à la chaîne de solidarité

Le député National élu de Walungu Mudekereza Namegabe Olive vie t de céder 30% de ses émoluments du mois d’Avril, Mai et Juin dans le cadre d’appui à la caisse de solidarité et aux mesures de prévention contre le Coronavirus en République démocratique du Congo et plus particulièrement dans la province du Sud-Kivu.

Ceci est contenu dans son message du jeudi 02 Avril 2020 à la population du Sud-Kivu.
Mudekereza Namegabe, se dit être consterné par cette crise sanitaire qui ne laisse pas à côté la province du Sud-Kivu d’où la nécessité d’agir pour soutenir les mesures prises par les autorités en vue de limiter la propagation de cette dernière.

« Entant que fils de la province du Sud-Kivu, nous venons de soutenir la caisse de solidarité créée à cet effet par autorités gouvernementales en collaboration avec la FEC et les confessions religieuses. Une chaine de solidarité vient d’être consentie à l’unanimité pour mobiliser les moyens à affecter dans les structures sanitaires et à l’achat des matériels et équipements nécessaires pour voir comment sauver les vies humaines. Il y va sans oublier qu’après cette maladie, il y aura une crise alimentaire généralisée si le gouvernement ne prévoit aucune mesure pour financer les entreprises privées qui doivent concourir à la production urgente des denrées alimentaires pouvant garantir la survie de la population.
Pour renforcer la caisse de solidarité, je cède les 30% de mes émoluments pour trois mois à partir du mois d’Avril jusqu’au mois de juin. L’unique objet qui motive notre apport est de concourir tant soit peu à sauver les vies humaines, tout en espérant que nous serons unies au Sud-Kivu pour éradiquer ce fléau qui constitue un grand danger au sein de notre société ».Explique Mudekereza.
Profitant de cette occasion, l’élu de Walungu lance un appel à la population du Sud-Kivu pour s’unir à fin de vaincre ennemi invisible qui menace les vie sans choisir le rang social.

« Pour remédier vite à ce fléau, nous invitons tout le monde à consentir beaucoup d’effort dans la sensibilisation suivant le message donné par les institutions sanitaires et ceux de nos autorités, plus particulièrement celui du Président de la République qui prône l’unité de tous les Congolais et Congolaises et respect strict des mesures de confinement pendant cette période pour protéger les vies humaines
Nous sommes tous appelés à nous unir petit et grand comme un seul homme pour combattre cette pandémie, une maladie qui ne choisit ni riche, ni pauvre, ni pasteurs, ni autorité ou simple citoyen ». Poursuit-t-il

Don Patrick MAKIRO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer