Société

Sud-Kivu: en débandade, les dissidents voilés de l’UNC tentent en vain de déstabiliser le parti en se retranchant dans la manipulation de quelques personnes

Dénichés dans leur traîtrise, les dissidents de fait de l’Union pour la nation congolaise UNC tentent de regagner par tous les moyens la confiance de la population et de l’incontournable président de ce parti politique Vital Kamerhe. Puisqu’en débandade, ils arrêtent des stratagèmes moins efficaces et faciles à découvrir. Il s’agit de vouloir mettre en conflit le président de l’Union pour la nation congolaise et son aile dure en manipulant quelques personnes dans la rue.

Ça se passe au Sud-Kivu, l’un des bastions de l’UNC où les dissidents voilés de ce parti, connus pour avoir joué un double jeu pendant le moment difficile qu’avait traversé en prison le leader de l’Est de la RDC Vital Kamerhe tentent de créer la diversion en ce moment où ils ont été appelés à présenter publiquement des excuses à la population pour leur comportement déloyal.

Cet appel à présenter les excuses en public leur avait été lancé par Amato Bayubasire vice-ministre congolais de la justice, élu de Walungu, de l’aile dure de l’UNC et très proche de Vital Kamerhe dans un meeting devant des milliers de sympathisants de Vital Kamerhe venus l’entendre à Walungu centre en début du mois d’août 2022.

Depuis lors, les concernés en difficulté, tentent de fuir ce passage obligé pour retrouver la confiance de leurs bases électorales en jouant sur la manipulation qui malheureusement samble ne pas payer au vue de la faible mobilisation dans des marchés qu’ils tentent d’organiser.

Pendant ce temps, le Kamerhiste Vacciné Amato Bayubasire connu pour sa loyauté et sa proximité avec sa base continue à profiter de son congé pour communier avec sa base.

Il demeure imperturbable car il bénéficie du soutien de la population et de l’ensemble des Kamerhistes ce qui fait de lui une cible des ennemis du parti et adversaire de moindre taille de Vital Kamerhe.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer