PolitiqueSociété

Sud-Kivu/JIF: l’épouse du gouverneur invite toute la population à plus de responsabilités, d’engagements et de mérites pour que la femme récupère sa place de choix dans la société

L’épouse du gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje madame Coralie Kasi était devant la presse samedi 07 mars 2020 à la veille de la célébration de la journée internationale de la femme.

Elle a affirmé reconnaître la puissance qu’incarne la femme pour le développement et l’émergence de la province du Sud-Kivu et son rôle très important à jouer pour son décollage.
“Nous savons tous que c’est la femme qui éduque, qui forme, c’est elle la planificatrice et rassembleur. Notre province aujourd’hui a besoin de tous ces atouts. La femme aujourd’hui supporte le poid de tout un ménage. Si elle est capable d’assumer ce lourd tâche, ce qu’elle est capable d’apporter le changement intégral de la province du Sud-Kivu”; déclare Coralie Kasi dans sa communication faite à sa résidence officielle en commune d’Ibanda.

Pour la première dame de la province du Sud-Kivu, la défense des droits de la femme est une affaire de tous s’inscrivant ainsi dans la logique du thème national retenu pour cette année en république démocratique du Congo pour cette journée du 08 mars 2020 “Congolaises et congolais, levons-nous pour défendre les droits des femmes”.

Selon Coralie Kasi il est grand temps que les hommes et les femmes du Sud-Kivu prennent conscience que cette province appartient à tous et que’elle ne peut pas se développer sans l’apport de la femme.

Elle a appelé toute la population à plus de responsabilités, d’engagements et de mérites pour que la femme récupère sa place de choix, dans la société.

Rappelons qu’aucun défilé marquant la célébration de la journée internationale de la femme ce dimanche 08 mars sera organisé à Bukavu dans la province du Sud-Kivu. Elle sera célébrée le lundi 09 mars et sera une occasion pour faire un état de lieu de différents plaidoyers faites pour la promotion de droits de la femme et la lutte contre le mariage précoce selon les informations nous livrées par la division provinciale du genre, de la famille et l’enfant.

Dieudonné BUHENDWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer