Société

Sud-Kivu : le gouverneur fixe les frais scolaire à 90 dollars maximum par trimestre dans les écoles maternelles et secondaires publiques

Sud-Kivu : le gouverneur fixe les frais scolaire à 90 dollars maximum par trimestre dans les écoles maternelles et secondaires publiques

Dans un arrêté signé lundi 15 novembre et publié ce mardi 16 novembre 2021 le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje fixe les frais dappui au fonctionnement des écoles Maternelles et secondaires publiques et dappui aux besoins des enseignants au seuil le plus bas à 3$ et le plafond à 90$ par trimestre. Le cumul donne 270$ par an au maximum et 9$ le minimum.

« Le seuil et le plafond des frais dappui au fonctionnement des écoles maternelles et secondaires publiques, et dappui aux besoins des enseignants sont fixés et répartis de la manière suivante : Seuil : 3$ (trois Dollars Américains) par trimestre ou son équivalent en francs congolais. Plafond :90 $ (Nonante Dollars Américains) par trimestre ou son équivalent en frais congolais », précise cet arrêté.

Selon le meme arrêté ces frais scolaires sont payés à moitié par les élèves dont les parents sont des agents de lEPST et qui présentent une des preuves de filiation ou de tutelle notamment le certificat de naissance délivré par lhôpital ou lélève est né ; Lextrait dacte de naissance établi par lofficier de lEtat Civil du lieu de résidence ; Un jugement supplétif de tutelle prononcé par un tribunal compétent.

Le gouverneur Théo Kasi Ngwabidje dans ce document indique que ces frais seront fixés conformément à la réalité de chaque école et seront perçus aux niveaux des Etablissements dEnseignement Maternel et Secondaire. Ils doivent être exclusivement gérés par le Conseil de Gestion de lEcole (COGES). Les frais de minerval et des bulletins sont fixés respectivement à mille francs (1000) congolais par élève privées agréées maternelles, Primaire et secondaires, y compris les écoles maternelles et secondaires publiques.

Pour sa part la ministre de lEPST Geneviève Mizumbi à travers une correspondance, a déjà saisi les directeurs provinciaux de lEPST dans les trois provinces éducationnelles du Sud-Kivu pour faire respecter cette mesure.

Dieudonné BUHENDWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer