Politique
A la Une

Sud-Kivu : Les 14 personnes tuées par un militaire à Sange sont mis en terre

Ils sont au total 14 civiles qui viennent d’être mis en terre dans la cité de Sange, au quartier Kyandunda en territoire d’Uvira.

Selon Maître Guillaume Fadhili Gezi, acteur de la société civile du milieu, ces personnes ont été inhumées après une messe œucuménique présidée par l’évêque d’Uvira monseigneur Sébastien Muyengo.

Celui-ci précise aussi que c’était en présence des autorités provinciales, le gouverneur et certains ministres provinciaux et d’autres notabilités du territoire d’Uvira.

Notre source précise en outre que les frais funéraires pendant toute la période de deuil au niveau des familles éprouvées seront pris en charge par le gouverneur du Suud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi.

Jeudi dernier, un militaire FARDC en état d’ivresse avait tiré des balles sur ces personnes et avait pris la poudre d’escampette.

À Sange, l’opinion publique s’interroge sur le sort réservé au bourreau, présumé auteur de cette série de tuerie.

L’armée préscise que ce dernier est recherché par les troupes des FARDC qui, precise une fois attrapé, ce militaire devra répondre de ses actes dans une audience en flagrance.

Paulin AGANZE

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer