SantéSociété

Sud-kivu : les médecins ont marché à Bukavu pour dire non à l’insécurité dont ils sont victimes

Les membres du conseil provincial des médecins du Sud-Kivu étaient dans la rue à Bukavu ce vendredi 20 septembre 2019 pour dire non à l’insécurité dont ils sont victimes.

Le cas le plus récent est celui du docteur Manega Wakala Dieudonné assassiné dans le territoire d’uvira cette semaine.

La marche est partie de leur siège situé sur avenue Mbaki en commune d’Ibanda jusqu’au gouvernorat de province où ils ont déposé leur mémorandum.

Sur leurs affiches ont pouvait lire «  encore un médecin assassiné.

une mort de trop!!! Une arme sur la blouse blanche ? Nous disons non, non,non »

Les médecins du Sud-Kivu demande aux autorités compétentes de leur assurer la sécurité pour bien exercer leur travail faute de quoi ils passeront à des actions des grandes envergures.

Dieudonné BUHENDWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer