SantéSociété

Sud-Kivu : L’organisation SOFEDI appelle le gouvernement provincial à disponibiliser le budget alloué aux contraceptifs

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de dépenalisation de l’avortement ce samedi 28 septembre, l’organisation Solidarité des Femmes pour le Développement Intégré (SEFODI) plaide pour le décaissement du budget alloué aux contraceptifs et à la composante sexualité responsable des jeunes.

La coordinatrice de cette organisation,Viviane Sebahirwe, a souligné que depuis plusieurs années les organisations féminines militent pour la promotion de l’article 14 de l’accord de Maputo en ce qui concerne l’avortement médicalisé.

De son côté, le vice président de l’assemblée provincial du Sud-Kivu, Ntaitunda Yabe, a promis de tenir compte de leur plaidoyer et de s’impliquer pour le respect des droits de la femme.

Notons que selon notre source chaque année, plus de 240 000 000 grossesses sont conçues dans le monde et parmi elles 60 000 000 sont des avortements spontané.

Patrick Z. MAKIRO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer