Politique
A la Une

Sud-Kivu : Vive tension à Sange ce matin après l’assassinat de 12 personnes par un militaire FARDC

La cité de Sange dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu, s’est réveillée sous une tension le matin de ce vendredi 31 juillet. La population, en majorité des jeunes est dans la rue pour dénoncer l’assassinat des personnes tuées la soirée du jeudi par un militaire FARDC en état d’ivresse.

À en croire Me Guillaume Gezi, acteur de la société civile du milieu c’est depuis très tôt matin de ce vendredi 31 juillet que ces jeunes en colère ont barricadé la route nationale Numéro 5, où ils exposent les corps des victimes, cassent tout sur leur passage et brûlent les pneus.

La même source précise que les agents de sécurité sont à la recherche de cet élément de l’armée qui a commis cet acte.

Paulin AGANZE

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer