Santé

Kinshasa : Le personnel affecté à la lutte contre la Covid-19 manifeste pour réclamer les arriérés de leur salaire

Les activités ont tourné au ralenti depuis la matinée de ce jeudi 24 septembre 2020 à l’institut national de recherche biomédicale INRB en sigle.

A la base, les agents et médecins affectés à la coordination nationale de la riposte contre la Covid-19 sont descendus dans la rue pour manifester et réclamer le payement des arriérés de 5 mois de leurs salaires.

La marche est partie de l’institut national pilote des sciences infirmières et sociales (INPESS) sur le boulevard Triomphale pour se terminer à l’INRB où ces agents ont manifesté leur mécontentement tout au long de la journée.

 » Nous sommes ici et nous y serons jusqu’à ce que Eteni Longondo et Muyembe payent nos arriérés de 5 mois. Depuis le 21 février jusqu’à présent on a rien touché alors que nous avons des femmes et enfants, nous sommes des locataires,… Le chef de l’État doit s’y investir personnellement  », a déclaré le docteur Hakim Shako à infordc.com, agent de la riposte.

Pourtant, dans un communiqué de la coordination nationale de la riposte contre la Covid-19 publié le mercredi 23 septembre, cette structure du ministère de la santé dément toute information selon laquelle le ministère du budget inviterait tout le personnel de la riposte contre la Covid-19 à un contrôle physique obligatoire suivi de la paie à l’INPESS.

A travers le même communiqué, la coordination de la riposte a appelé tout son personnel au calme avant de le rassurer que cette paie pourra intervenir incessamment à la banque comme d’habitude.

Jules Ninda

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer