Santé

Sud-Kivu : le Dr. Dénis Mukwege lance les travaux de construction d’un nouveau service des urgences à l’hôpital de Panzi 

C’est dans le but de renforcer le programme holistique de l’hôpital et de la Fondation Panzi en vue d’améliorer l’accès au soin de qualité des personnes vulnérables, en particulier les victimes des violences sexuelles, les femmes présentant des pathologies urogénitales complexes et le couple mère-enfant que le Docteur Dénis Mukwege a procédé à la pose de la la première pierre d’un chantier majeur à l’Hôpital général de référence de Panzi ce mardi 21 juin 2022 pour la construction d’un nouveau pavillon à l’hôpital de Panzi.

Cela rentre dans le cadre du projet d’« Appui à l’hôpital et la Fondation Panzi » financé par le Grand-Duché de Luxembourg et conçu pour appuyer le modèle holistique, développé par le Dr. Denis Mukwege.

Dans un contexte de guerres successives et d’instabilité persistante à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), marqué par une violence extrême comprenant des viols généralisés dont les femmes et les enfants sont les premières victimes, cet objectif sera atteint grâce à l’amélioration de l’accès aux services de santé à l’hôpital de Panzi par la réhabilitation / extension et l’équipement de certaines de ses infrastructures clé, en particulier celles destinées aux VVS, aux femmes avec des pathologies urogénitales complexes et au couple mère-enfant.

En effet, c’est au tour du bâtiment des Urgences et du bâtiment Bloc accouchement ainsi que néonatalogie où sera fait la peau neuve et d’entrer dans une phase de réhabilitation et d’extension.

Le démarrage conjoint de ces deux chantiers importants est le résultat de plusieurs mois de travail de l’HGR-Panzi et l’Aide internationale de la Croix-Rouge luxembourgeoise, son partenaire opérationnel avec l’appui de Lux-Development.

Pour le Docteur Dénis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018, ce bâtiment offrira un lieu d’accueil aux malades.

 » Nous venons de poser la première pierre pour la construction d’un nouveau service des urgences à l’hôpital de Panzi. Ce travail financé par le gouvernement luxembourgeois et exécuté par la crois rouge Luxembourg permettra à d’accueillir nos malades afin qu’ils soient guéris dans les conditions acceptables  », a-t-il dit.

Il est à souligner que ce partenariat fait ses preuves puisque les mêmes entités ont déjà collaboré dans le projet du nouveau bloc opératoire avec la construction d’une salle de stérilisation et l’achat d’équipements de pointe sur lequel a été formé le personnel de l’Hôpital de Panzi.

Les chantiers de réhabilitation et d’extension des Urgences et du Bloc accouchement/néonatalogie lancés ce jour vont durer 8 mois et sont financés par le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg.

Entre temps, dans le cadre de ce projet, la construction de plusieurs autres chantiers est prévue et à l’instar du bloc opératoire SVS et la réhabilitation de la clinique pour accueillir les SVS.

La continuité des services et de la prise en charge des patients sera assurée par l’Hôpital grâce à un réaménagement temporaire des services.

Ces travaux permettront d’améliorer l’accès de la population aux services de santé de qualité offerts par l’Hôpital de Panzi grâce à l’augmentation de la capacité d’accueil du bloc accouchement et du service des urgences.

Ils permettront également de regrouper au même endroit le bloc accouchement et le service néonatalité alors que ces deux services étaient jusque-là éloignés.

Outre cela, il sera encore l’occasion de renforcer la qualité de la prise en charge des patients ainsi que des conditions de travail du personnel soignant qui est visée.

Jules Ninda

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer