Environnement

Bukavu : Lancement officiel de l’enquête WaCT par la mairie

La mairie de Bukavu en partenariat avec ONU-Habitat et la plateforme des villes africaines propres a lancé officiellement mardi 08 juin 2021 l’enquête WaCT dans le cadre du projet « gestion durable des déchets dans la ville de Bukavu » financé par le ministère japonais de l’environnement.

La cérémonie a eu lieu dans la salle de conférence de l’hôtel Exodus en commune d’ibanda. Le lancement a eu lieu simultanément dans deux autres villes concernée par ledit projet à savoir Dakar au Sénégal et Sousse en Tunisie. Les trois villes étaient connectées par visioconférence.
Le même mardi a débuté la formation des enquêteurs retenus pour la cause.

Jackson Kalimba président du noyau urbain de la société civile de Bukavu abordé par infordc.com a indiqué que ce projet sera accueilli à bras ouverts par la population car le problème d’insalubrité demeure dans la ville de Bukavu. « Nous comme société civile, nous sommes satisfaits de voir que notre ville a été sélectionnée parmi les bénéficiaires de ce projet financé par le ministère japonais de l’environnement. Nous avons beaucoup de problèmes d’insalubrité dans Bukavu. Nous espérons qu’avec ce projet il y aura une amélioration. » A déclaré Jackson Kalimba qui a ajouté que ce projet a une durée de deux ans.

En 2021, ONU-Habitat a lancé l’outil Wise Cities, guide d’étape par étape pour évaluer la performance de la gestion des déchets solides municipaux grâce à l’indicateur ODD 11.6.1 et l’applique avec l’outil d’observation rapide pour quantifier la fuite des déchets plastiques solides municipaux, dans différentes villes du monde. Cette activité fournit des informations essentielles aux villes pour établir une meilleure gestion des déchets et des ressources, des stratégies de prévention des déchets marins et de la population en plastique, en identifiant les interventions politiques clés et les lacunes en matière des investissements dans les infrastructures.

Dieudonné BUHENDWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer