CulturePolitique

RDC : L’évêque d’Uvira Sébastien Muyengo dit non à l’existence de la commune rurale de Minembwe

L’église catholique locale du diocèse d’Uvira dit aussi NON à la création et l’installation des nouveaux dirigeants de la commune rurale de Minembwe dans le Sud Kivu. Dans un point de presse organisée ce lundi 05 octobre à la paroisse sainte Anne à Gombe/Kinshasa, l’évêque d’Uvira Sébastien-Joseph MUYENGO a exprimé son regret pour l’érection de cette commune de Minembwe qui risque de ne pas faciliter la paix dans cette région.

 » Nous regrettons que cet acte, loin d’être de nature à faciliter la véritable paix dans les hauts plateaux, suscite au contraire beaucoup d’animosités dans l’étendue du diocèse, de la région et même du pays, à cause notamment du traitement spécial réservé à la dite commune par rapport aux autres disséminées dans la région à savoir Sange, Luvungi et Kiliba, dans le territoire d’Uvira, Fizi et Walungu.

Pour nos populations, la commune de Minembwe est le dernier coup du maître après l’échec du pouvoir du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD), d’obédience rwandaise à l’époque de créer tout un territoire dans la province pour nos frères Banyamulenge, identifiés comme des congolais d’origine rwandaise et d’ethnie tutsi  », a dit le clergé catholique d’Uvira.

Que dit le président de la République, Félix Tshisekedi à ce sujet? S’est questionné l’évêque d’Uvira devant les professionnels des médias.

 » Concernant la commune de Minembwe, on ne cessera pas de s’interroger sur la responsabilité du président de la République quand on sait que le maître d’œuvre de l’entreprise est celui-là même qui est à la tête du ministère de la décentralisation et de réforme institutionnelle depuis le règne de son prédécesseur jusqu’au sien  », ajoute-t-il.

Monseigneur Sébastien MUYENGO a mis le chef de l’État face au défi.

 » Nous craignons s’il laisse faire le cas de Minembwe, le processus du démembrement du pays, ou de ce qu’on appelle « la balkanisation«  soit amorcé avec sa complicité  », souligne t-il.

On a noté également a ce point de presse la présence des représentants des communautés de la partie Sud de la province du Sud-Kivu a savoir Fizi , uvira et Mwenga, qui , comme mon seigneur l’évêque, disent non a la création de cette commune rurale de Minembwe.

Jules Ninda

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer